Deux fillettes renvoyées à la maison par le directeur de l’école primaire parce qu’elles portaient le voile islamique.

 

 

 

Voile

L’été dernier, les deux fillettes avaient été renvoyées à la maison par le directeur de l’école primaire parce qu’elles portaient le voile islamique. La commission scolaire avait peu après décidé qu’elles pouvaient réintégrer les cours. L’UDC locale ne l’a pas entendu de cette oreille et a lancé un référendum.

«La famille concernée sera informée la semaine prochaine», a indiqué Walter Portmann, président de la commission scolaire. Un recours est toutefois toujours possible. Dans ce cas, l’interdiction serait reportée le temps de la procédure. Le Conseil central islamique suisse a annoncé qu’il soutiendrait pleinement les deux écolières si une telle démarche devait être entreprise
.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s