L’État islamique en Irak et au Levant (EIIL)

Photo : L'État islamique en Irak et au Levant (EIIL)
Après seulement une semaine, les islamistes les plus extrémistes du Moyen-Orient sont en voie de fracturer l'Irak. Les hordes de l'EIIL et leurs alliés sunnites ont pris le contrôle des villes de Mossoul, Tikrit et Telafar; et ils encerclent maintenant Bagdad, la capitale. Les Kurdes, saisissant leur chance, ont pris la ville de Kirkouk, longtemps convoitée pour le Kurdistan. Alors que le régime terroriste de l'Iran soutient le gouvernement irakien, et que le Congrès américain souhaite des frappes aériennes, l'Irak semble au bord d'une violente implosion. 

Certes, l'EIIL représente le plus grand danger, et le plus immédiat. Or, les hordes de l'EIIL, dirigé par Abou Bakar al-Baghdadi, ne sont pas les seules à combattre le gouvernement irakien de Maliki. De nombreuses milices sunnites ont joint la mouvance de l'EIIL, incluant d'anciens officiers jadis fidèles à Saddam Hussein. Ce qui les motive est moins la constitution d'un Etat islamique que la fin du  gouvernement chiite de Maliki à la solde de l'Iran de Khamenei. 

Citatation: "Le Premier ministre Maliki a poursuivi un projet profondément sectaire, qui écartait les sunnites du pouvoir politique. Il s'est aliéné  les dirigeants sunnites les plus raisonnables, allant jusqu’à faire arrêter certains d’entre eux, et il a procédé à des arrestations massives de jeunes hommes sunnites. C’est ainsi que Maliki a contribué, dans une large mesure, à pousser les sunnites dans les bras des extrémistes. En effet, dans les calculs sectaires qui dominent actuellement la politique irakienne, l’agitation des sunnites a joué en faveur de Maliki, car elle lui a permis de se présenter comme le protecteur des chiites." (Source: 
http://www.newyorker.com/talk/comment/2014/06/23/140623taco_talk_filkins)

Alors que l'EIIL s'apprête à prendre Bagdad d'assaut, et se dit voué à détruire les villes saintes du chiisme (comme Nadjaf et Kerbala), les autres groupes militants sunnites semblent prêts à se limiter à prendre le contrôle des zones à majorité sunnite. Cependant, cela n'enlève rien au fait que la balkanisation de l'Irak suive des lignes de fractures sectaires entre sunnites et chiites, avec les Kurdes qui se tiennent au Nord sur le qui-vive.
Alors... que va-t-il arriver ensuite? Eh bien, pour le moment, l'EIIL se déplace un peu plus au sud, et combat vigoureusement des milices chiites (souvent khomeinistes) et l'armée irakienne démoralisée autour de la ville de Samarra (regorgeant de sanctuaires chiites), à quelques heures de Bagdad. Les jihadistes de l'EIIL sont très bien armés, et les millions de dollars qu'ils ont pillés à la banque centrale de Mossoul les aideront à bonifier leur arsenal, déjà redoutable.

Source du graphe: https://twitter.com/ShamiWitness/status/477514585860476928/photo/1

http://www.postedeveille.ca/2014/06/comprendre-ce-qui-arrive-en-irak.html
Après seulement une semaine, les islamistes les plus extrémistes du Moyen-Orient sont en voie de fracturer l’Irak. Les hordes de l’EIIL et leurs alliés sunnites ont pris le contrôle des villes de Mossoul, Tikrit et Telafar; et ils encerclent maintenant Bagdad, la capitale. Les Kurdes, saisissant leur chance, ont pris la ville de Kirkouk, longtemps convoitée pour le Kurdistan. Alors que le régime terroriste de l’Iran soutient le gouvernement irakien, et que le Congrès américain souhaite des frappes aériennes, l’Irak semble au bord d’une violente implosion.

Certes, l’EIIL représente le plus grand danger, et le plus immédiat. Or, les hordes de l’EIIL, dirigé par Abou Bakar al-Baghdadi, ne sont pas les seules à combattre le gouvernement irakien de Maliki. De nombreuses milices sunnites ont joint la mouvance de l’EIIL, incluant d’anciens officiers jadis fidèles à Saddam Hussein. Ce qui les motive est moins la constitution d’un Etat islamique que la fin du gouvernement chiite de Maliki à la solde de l’Iran de Khamenei.

Citatation: « Le Premier ministre Maliki a poursuivi un projet profondément sectaire, qui écartait les sunnites du pouvoir politique. Il s’est aliéné les dirigeants sunnites les plus raisonnables, allant jusqu’à faire arrêter certains d’entre eux, et il a procédé à des arrestations massives de jeunes hommes sunnites. C’est ainsi que Maliki a contribué, dans une large mesure, à pousser les sunnites dans les bras des extrémistes. En effet, dans les calculs sectaires qui dominent actuellement la politique irakienne, l’agitation des sunnites a joué en faveur de Maliki, car elle lui a permis de se présenter comme le protecteur des chiites. » (Source:
http://www.newyorker.com/talk/comment/2014/06/23/140623taco_talk_filkins)

Alors que l’EIIL s’apprête à prendre Bagdad d’assaut, et se dit voué à détruire les villes saintes du chiisme (comme Nadjaf et Kerbala), les autres groupes militants sunnites semblent prêts à se limiter à prendre le contrôle des zones à majorité sunnite. Cependant, cela n’enlève rien au fait que la balkanisation de l’Irak suive des lignes de fractures sectaires entre sunnites et chiites, avec les Kurdes qui se tiennent au Nord sur le qui-vive.
Alors… que va-t-il arriver ensuite? Eh bien, pour le moment, l’EIIL se déplace un peu plus au sud, et combat vigoureusement des milices chiites (souvent khomeinistes) et l’armée irakienne démoralisée autour de la ville de Samarra (regorgeant de sanctuaires chiites), à quelques heures de Bagdad. Les jihadistes de l’EIIL sont très bien armés, et les millions de dollars qu’ils ont pillés à la banque centrale de Mossoul les aideront à bonifier leur arsenal, déjà redoutable.

Source du graphe:https://twitter.com/ShamiWitness/status/477514585860476928/photo/1

http://www.postedeveille.ca/2014/06/comprendre-ce-qui-arrive-en-irak.html

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s