La « riposte » israélienne risque de décevoir les Israéliens

même si iTélé, non moins infâme, et dans cette veine qui consiste à justifier l’abomination, n’hésite pas à mentir à son public en parlant de colons.

Les Israéliens sont à vif. Un dégoût de cette barbarie dont ils aimeraient qu’elle n’existât pas, mêlé à la rage et à la profonde tristesse de la découverte que les trois adolescents qui rentraient chez eux après l’école ont été tués de sang froid et à bout portant peu de temps après leur enlèvement, a gagné une société israélienne rarement unanime.

Des centaines de manifestants se sont spontanément réunis, ce soir, devant la mairie de Tel Aviv pour réclamer une intensification des opérations contre le Hamas.

Même la très anti-sioniste et très extrême gauchiste ONG B’Tselem a condamné le kidnapping et l’assassinat des trois étudiants, et a déclaré que « rien ne justifie » cet acte.

NGO Monitor a rappelé, car 70 ans après la Shoah l’Europe a remis ses compteurs à zéro, que le droit international s’applique également au bénéfice des Juifs, et que le meurtre des trois jeunes israéliens est une très grave une violation des Droits de l’homme, même si l’infâme France 2 s’obstine à les qualifier de « colons » ce qu’ils ne sont pas, sauf à considérer tout Israël comme colonisé par les Juifs,

http://www.dreuz.info/2014/07/la-riposte-israelienne-risque-de-decevoir-les-israeliens/

 

JÉRUSALEM – Israël a enterré mardi ses trois étudiants enlevés en Cisjordanie, «les enfants de tout un peuple», tout en préparant des représailles contre le Hamas palestinien accusé de les avoir tués.

«Vos assassins ont piétiné le commandement moral qui veut que l’on ne touche pas à un enfant», a affirmé le premier ministre Benjamin Netanyahu lors des funérailles à Modiin, entre Jérusalem et Tel-Aviv.

Des dizaines de milliers d’Israéliens anonymes – religieux, laïcs, familles et soldats – ont rallié le petit cimetière de Modiin, entonnant de poignants chants de lamentation lors de l’arrivée du convoi funèbre.

Les trois ambulances transportant les corps ont difficilement réussi à se frayer un chemin à travers la longue file humaine qui serpentait sur des centaines de mètres le long des sentiers de la forêt de Modiin, selon des images de la télévision.

Les trois jeunes, étudiants d’écoles religieuses de colonies juives, Eyal Yifrach, 19 ans, Naftali Frankel et Gilad Shaer, 16 ans tous les deux, avaient été retrouvés morts lundi aux environs de la localité de Halhoul, près de la route où ils ont été vus pour la dernière fois faisant de l’auto-stop dans le sud de la Cisjordanie occupée.

Leur assassinat a provoqué un choc considérable en Israël, pourtant habitué aux tragédies depuis le début de l’interminable conflit israélo-palestinien.

Immense émotion

Toutefois, malgré l’immense émotion provoquée dans l’opinion par l’enlèvement le 12 juin des trois jeunes puis leur meurtre, les appels se sont multipliés à l’étranger comme en Israël exhortant Benjamin Netanyahu à garder la tête froide, tablant sur des opérations ciblées et limitées.

Le cabinet de sécurité israélien, présidé par M. Netanyahu et composé des principaux ministres, devait reprendre ses discussions mardi soir, au lendemain d’une longue réunion qui s’est achevée sans l’annonce de décision.

«Nous considérons le Hamas comme responsable de l’enlèvement et du meurtre des jeunes et nous savons comment régler nos comptes avec eux», a déclaré le ministre de la Défense Moshé Yaalon, en ajoutant que la traque des ravisseurs se poursuivait.

L’enlèvement n’a pour le moment fait l’objet d’aucune revendication jugée crédible.

«Faire payer le Hamas»

M. Netanyahu a promis de «faire payer le Hamas», son gouvernement considérant que les ravisseurs ont agi, sinon sur ordre, conformément à la ligne de la direction du mouvement islamiste palestinien.

Le Hamas, qui a nié être impliqué dans l’enlèvement mais a salué l’opération, a averti que si Israël «se lançait dans une guerre ou une escalade, il ouvrirait les portes de l’enfer».

«L’occupant (israélien) cherche à exploiter cette histoire pour partir en guerre contre notre peuple, la résistance et le Hamas», a déclaré à l’AFP un porte-parole du mouvement, Sami Abou Zouhri.

Mardi avant l’aube, Israël a lancé une trentaine de raids aériens contre des groupes armés dans la bande de Gaza sans faire de victime.

Dans la soirée, peu après la rupture du jeûne du Ramadan, neuf roquettes ont été tirées de l’enclave palestinienne, où le Hamas est en charge de la sécurité, contre le sud d’Israël, sans faire de dégâts, selon l’armée israélienne.

L’armée a déjà démoli les maisons de deux membres du Hamas à Hébron, en Cisjordanie, qu’elle considère comme les principaux suspects qui sont toujours introuvables.

Durant son opération de recherches lancée en Cisjordanie occupée après la disparition des trois jeunes le 12 juin, elle a tué cinq Palestiniens et arrêté 420 Palestiniens, dont 305 membres du Hamas.

Le ministre de la Défense, Moshé Yaalon, a suggéré, selon le journal Haaretz, qu’une ancienne base militaire israélienne en Cisjordanie soit transformée en colonie, en mémoire des trois victimes, ce qu’a confirmé un responsable gouvernemental.

Le président Mahmoud Abbas a convoqué en soirée une réunion de la direction palestinienne à Ramallah (Cisjordanie), alors que son accord de réconciliation avec le Hamas qui a conduit à un gouvernement de consensus commun à la Cisjordanie et à Gaza, semblait de plus en plus menacé.

Dans une déclaration à l’AFP, un porte-parole de M. Netanyahu a une nouvelle fois exhorté M. Abbas à «rompre son alliance avec le Hamas et annuler son accord» de réconciliation, jugeant que la mort des trois Israéliens était «le résultat direct» de cette entente.

Le coordinateur spécial de l’ONU pour le processus de paix au Proche-Orient, Robert Serry, a également exhorté «toutes les parties à éviter toute initiative qui pourrait exacerber une atmosphère déjà tendue».

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s