Le pays du communisme arabe accuse le Maroc d’être à l’origine du conflit

Décidément l’Algérie s’obstine à être le représentant du fascisme arabe en occident, après avoir orchestré le massacre raté de la minorité Mozabites berbères, le pays du communisme arabe accuse le Maroc d’être à l’origine du conflit. Les Arabes ne changeront jamais, quand un malheur les frappes, ils accusent les juifs ou les marocains, ils n’assument jamais rien. Si l’Algérie était libre de ses mouvement cela fait déjà longtemps qu’elle aurai exterminé les minorités berbères avec autant d’esprit sanguinaire que le font l’état islamique en Irak avec les minorités chrétiennes.
Nous disons non à l’islamisme ! Et non au fascisme arabe qui veut la destruction des minorités berbères partout en Afrique du Nord !

Dans un rapport remis au gouvernement, une association religieuse officielle d’Algérie accuse le Maroc d’être derrière des heurts dans le sud algérien.

Le concept de la « main étrangère » n’est décidément pas l’apanage du Maroc. Dans un rapport qui sera remis au Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellak, l’Association des oulémas d’Algérie accuse le Maroc d’être derrière des débordements ayant lieu à Ghardaïa, au sud de l’Algérie.

Le Maroc comploterait contre l’Algérie

L’organisation officielle mentionne dans son rapport que « les événements ne sont pas idéologiques », mais qu’il s’agit plutôt d’ « un complot ourdi par une main étrangère débuté immédiatement après le Festival amazigh au Maroc », rapporte le site d’information algérien, Echouroukonline. Et d’ajouter que « le Maroc tente d’exploiter le conflit inter-communautaire à Ghardaïa pour porter atteinte à l’intégrité territoriale de l’Algérie ».

Tensions inter-communautaires

L’association en question, appelée également « conseil des sages », a été créée le 3 janvier dernier, pour tenter de ramener le calme dans une région qui souffrait de tensions inter-communautaires, notamment entre la communauté mozabite amazighophone, de rite ibadite, et celle des chaâmbis arabophones. Le royaume serait accusé de « semer la division au sein d’une certaine minorité, après que l’Algérie ait surmonté avec succès la vague du Printemps arabe ».

http://telquel.ma/2014/08/26/conseil-algerien-accuse-maroc-semer-trouble-pays_1414285

Un avis sur « Le pays du communisme arabe accuse le Maroc d’être à l’origine du conflit »

  1. Décidément les maffieux qui gouvernent l’Algérie ne savent plus quoi inventer pour tenter de détourner le regard de leur corruption endémique.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s